LE BARBIER DE PARIS

Quand :
6 juin 2015 @ 17 h 30 min
2015-06-06T17:30:00+00:00
2015-06-06T18:00:00+00:00
Où :
La Goulue
Blonay
Suisse
Coût :
Entrée libre, collecte
Contact :

IMG_4124

Deux opérettes bouffes en un acte, venez découvrir ces pochades divertissante d’un émule de Jacques Offenbach : Frédéric Barbier.

Réservations recommandées.

Interprètes :
Vera Kalberguenova – soprano
Frédéric Jochum – ténor
Christian Baur – ténor
Piano : Irena Todorova

Le DOCTEUR TAM-TAM

de Frédéric Barbier, livret de Francis Tourte, opérette-bouffe représentée la première fois à Paris, aux Folies-Nouvelles le 5 mars 1859
 
jCZUe 

Belomini, ex-vétérinaire, invente une nouvelle médecine, la « musicopathie ». Il voudrait marier sa fille, Carlotta, à un vieil ami, Coricolo. Mais Carlotta est amoureuse de Pouppo. Les amoureux préparent un complot qui, au final, contraindra le père de marier sa fille à celui qu’elle a choisi. Pouppo se présente à son père comme un muet qu’il faut guérir. Belomini pense alors utiliser sa fille comme médicament sur pour le soigner. Les dialogues à trois se basent sur un jeu de pantomime très amusante. La pièce se conclut sur ces paroles « hautement » philosophiques :

A bas les docteurs,
Imposteurs
Grâce à la musique,
Leur règne est fini :
Pour la thérapeuthique,
Ma/Sa méthode est unique ;
Vive désormais Rossini !

Extraits donné lors de l’émission « Le Kiosque à musique » le 2 novembre 2013 à Cugy:

AIR DU DOCTEUR TAM-TAM

DUO

ENSEMBLE

ATCHI !

de Frédéric Barbier, livret d’Hermil et Numès, bouffonnerie musicale en un acte, représentée pour la première fois à Paris sur la scène de l’Eldorado (1880).

0hbio
Photo: Renens (mars 2015)

Nini est devenue sultane et la favorite épouse de Bêta-Pacha.. Elle se comporte avec désinvolture envers son prince Turc, le décoiffant de son turban. Après une déception amoureuse avec Adrien, son tyrolien, Nini a quitté Paris avec un marchand qui lui a proposé de devenir odalisque dans un sérail pour y dormir, boire, manger, fumer et, surtout ! pas de loyer à payer. Elle est vendue comme un tas de pommes et le pacha en fait sa favorite. Après bien des péripéties, l’amoureux de Nini la retrouve enfin. Découvrant sa sultane avec un étranger, Bêta-Pacha entre dans une colère due à un rhume de cerveau et qui le fait éternuer plus que tant : Atchi ! Le sultan veut réparer l’affront en exécutant Adrien à être cousu dans un sac et jeté à la mer. Mais, découvrant qu’Adrien est médecin-vétérinaire, il lui demande de le guérir en échange de sa liberté. Après avoir enlevé le turban, Adrien découvre l’objet de sa maladie : un hanneton dans le plafond de Bêta-Pacha…Puis, ils s’enfuient tous au Trocadéro avec le bateau-mouche… Sans oublier d’avoir placé les auteurs à Charenton ! (asile de fous en banlieue parisienne).

 

Publié dans