Documentation de nos spectacles

Liste rétro-chronologique de nos spectacles :

2018

« UNE CHATTE METAMORPHOSEE EN FEMME »

(cliquez ici pour le communiqué de presse)

Ecouter l’émission « Magnetiques » sur Espace2 RSR La Première merc 20 dec 2017 (17h06-17h40)

jeudi 25 janvier 2018 à 20h à la Salle des Spectacles d’Epalinges

Extrait vidéo 1 « Connais pas… »

Extrait vidéo 2 : « Excusez-moi… »

Pas de réservations (-> aller à la Galerie photos)

Radiopéra-féérie-bouffe en deux tableaux sur des Musiques de Jacques Offenbach et ses acolytes : Gioacchino Rossini, Victor Massé, André Messager et Henri Christiné. Livret de Christian Baur, Jean Vermeil et Marion Jeanson.

Distribution (cliquez sur les nom pour découvrir les interprètes)

Sarah Pagin, soprano                             Allegra

René Covarrubias Ibanez, ténor          Allegro

Christian Baur, ténor                             Andante

Francesco Biamonte, basse                   Aldente

Atena Carte                                              piano

Marion Jeanson                                      collaboration artistique

Silvia Kaufmann                                     maquillages

Romain Baur                                           éclairages

Le spectacle

Ad’Opera présente la création de son premier épisode de Les Contes d’Offenbach : « Une femme métamorphosée en chatte ». Présenté sous la forme d’un « radiopéra », c’est la découverte d’un pastiche de pièces rares et connues d’auteurs lyriques comiques dont Offenbach est le pivot. Faisant un petit tour vers les séries TV actuelles, il y a aussi des clins d’oeil lancés du côté du cinéma d’auteurs. Les thèmes reprennent les arcanes de la comédie, toujours d’actualité : situations cocasses, poésie tendre, critique sociale et politique, petits travers de la vie, charme équivoque. Par cette relecture contemporaine burlesque, le théâtre bouffe se rattache naturellement au fantastique onirique des Contes d’Hoffmann.

Résumé de « Une chatte métamorphosée en femme[1] »

Allegro, jeune romantique décalé des temps modernes, voyage avec sa chatte : Minette. Dans une salle d’attente, il croise par hasard son amour de jeunesse: Allegra. Au bras d’Aldente, elle feint de ne pas le reconnaître. Abasourdi, Allegro entre dans un rêve… Un docteur, étrangement sorti de son cabinet, possède un talisman qui a le pouvoir de métamorphoser les âmes et va procéder à une expérience sur le jeune homme…

Concept.

Porté dans un écrin comique et burlesque, le jeu central gravite autours des transformations et des métamorphoses des personnages, de leur intentions nourries de désirs et de frustations. Ces personnages passent plusieurs seuils de rêves et de réalités dans lesquels ils sont chahutés, poussés par leurs désirs ou attirés par ceux des autres.

La musique, une magie en ses mots

par Jean Vermeil, dramaturge

Charme fut un mot puissant, le pouvoir des magiciens avant de se réduire à la sensualité qui reste peut-être notre dernière élégance, enfin, tant que la pornographie ne condamne pas les rapports amoureux à la gymnastique obligatoire de l’ennui. C’est avec Offenbach au charme magique que nous avons voulu exalter, Christian Baur et moi-même, arrivé sur les entrefaites d’un travail décapé, Marion Jeanson y apportant sa touche décapante. Voici un assortiment des chants les plus magiques, des plus inspirés de l’oeuvre d’Offenbach et de ses acolytes, infailliblement composés (ou concoctés) par son veilleur : Christian Baur. Nous pouvions les aligner en une anthologie ou paroissiale ou universitaire, ce qui relève de la même chose. Nous les avons reconstruits en une histoire, unifiant les prénoms, où apparaît ainsi le jeu de la sensualité, avec ses avances, ses retards et ses drames, enfin sa joie. Nous avons habillé cet archétype à partir de l’histoire de la Chatte métamorphosée en femme. Les pièces musicales issues d’une opérette ou l’autre, se sont rangées d’elles-mêmes dans ce voluptueux chassé-croisé entre animalité et humanité. Un léger décalage dans notre illusoire raison suffit à nous faire enter dans la déraison. Soit possession, soit folie – mais ici, tous les auteurs et tous les artistes de ces Contes la souhaitent joyeuse, pour une fois. Offenbach nous révèle ainsi la puissance décuplée de son pouvoir d’envoûtement. Le voici encore plus français, encore plus allemand, encore plus juif. En un mot : toujours plus universel : animalement humain ou humainement animal…

[1] C’est un emprunt d’un opéra-bouffe en un acte d’Offenbach

2017

Déc 2017
Création : Les Contes d’Offenbach, épisode 1 : « Une chatte métamorphosée en femme »
Radiopéra-bouffe-féérie en deux tableaux sur des Musiques de Jacques Offenbach et ses invités

Distribution (cliquez sur les nom pour découvrir les interprètes)

Sarah Pagin, soprano                             Allegra

René Covarrubias Ibanez, ténor          Allegro

Christian Baur, baryton                         Andante

Francesco Biamonte, basse                   Aldente

Atena Carte                                            piano

Marion Jeanson                                    collaboration artistique

Silvia Kaufmann                                   maquillages

Romain Baur                                         éclairages

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Fév 2017  Bataclan précédé d’Offenbachiade à Epalinges (Salle des spectacles)
Lien pour le dossier : Bataclan dossier 2017 web

Avec

Fé-Han-Nich-Ton__________________________________ Véronique Thélin

Ké-Ki-Ka-Ko_________________________________________ Benoît Dupont

Fé-Ni-Han____________________________________________ Michel Fuchs

Ko-Ko-Ri-Ko_________________________________ Christian Baur

Sop-Ra-No_________________________________ Anne Letizia Rebeaud

Pi-An-Ho____________________________________________ Juliette Aridon

Ko-Stu-Meh________________________________________________ Notinaf

Ma-Ki-Yeu-Ze_____________________________________ Silvia Kaufmann

E-Kle-Ra-Ge__________________________________________ Romain Baur

Mi-Zhan-Zen_________________________________________ Christian Baur


Offenbachiade (récital autour d’Offenbach
et ses amis)


Bataclan (Choeur d’introduction)


« cra, cra, cra, cru, cru, cru… »


La mandarine Fé-Han-Nich-Ton

Succès !

2016

jeu 14 avr 2016        La Jalousie du Barbouillé, à la Salle des Spectacles d’Epalinges

Un petit extrait audio:

2015

Extraits du « BARBIER DE PARIS » à Renens, en mars 2015
Cliquez ici pour télécharger le dossier du Barbier de Paris
Pour des extraits d’Atchi, veuillez cliquer sur le lien suivant :
https://www.youtube.com/watch?v=4V0A1AraoVs&feature=em-upload_owner
Pour des extraits de Docteur Tam-Tam, veuillez cliquer sur le lien suivant :
https://www.youtube.com/edit?video_id=zcC6yXhq7MA 

dim 15 fév 2015         Nef à l’église romane de Saint-Saphorin Lavaux (VD)
Cliquez ici pour télécharger le dossier Nef de la Folie

jeu 19 fév 2015           Nef à La Grande Salle d’Epalinges (VD)

dim 8 mars 2015         Barbier de Paris à la Grande Salle de Renens (VD)

sam 21 mars 2015      Barbier au Caveau Marignac à Grand-Lancy (GE)

dim 19 avr 2015         Nef à l’abbaye cistércienne de Montheron (VD)

sam 2 mai 2015          Emoi au Kiosque à musique à Begnins (VD)

sam 6 juin 2015           Barbier à La Goulue à St-Légier (VD)

sam 12 juin 2015         Emoi, diffusion complète du Kiosque à musique

2014
Emoi ‘ Aim’moi ‘ & moi
Contexte Silo – Renens
Chansons françaises avec Béarice Buma, Christian Baur, chant
Alain Ray, accordéon

ven 2 mai 2014           Nef à l’église cistércienne de Montcherand (VD)

dim 18 mai 2014         Nef au Prieuré à Pully (VD)

dim 23 nov 2014        Nef à l’église romane de St-Suplice (VD)

ven 28 nov 2014        Emoi à Contexte Silo à Renens (VD)

dim 30 nov 2014        Emoi à Contexte Silo à Renens (VD)

2013
LE BARBIER DE PARIS
Le Docteur Tam Tam & Atchi!
de Frédéric Barbier
bouffonerie musicale en 1 acte
Festival Offenbach à St-Saphorin (31 août 2013)

Le Barbier de Paris
de Frédéric Barbier
Opérette bouffe en 1 acte
Festival Offenbach de St Saphorin
Emission « Le Kiosque à Musique » du 2 novembre 2013, RTS la 1ère

2012
Les Trois Baisers du Diable
De Jacques Offenbach
Version scénique
Orchestration pour sextuor par Christian Baur
Mise en scène de Christian Baur
Château de la Grand Riedera à Le Mouret – FR

Emoi, Aim’moi & Moi
Florilège de chansons françaises de Vian, Ferré, Gilles, Debronckart, Caussimon…,
Avec Catherine Cruchet, Christian Baur chant & Alain Ray, accordéon
Grand-Lancy

Les Trois Baisers du Diable
De Jacques Offenbach (version instrumentale)
version RadiOpera
Caveau du Coeur-d’Or à Chexbres, Temple d’Orbe

2011
Frida la Vida
Création de Christian Baur
Co-production avec La Compagnie des Sept Lieux
Création pour Lausanne Estivale

Chostakovitch – Milhaud : Autour de la poésie juive
Ce Dimitri Chostakovitch et Darius Milhaud
Caveau du Coeur-d’Or à Chexbres

2010
La Marocaine
Musique de Jacques Offenbach
Opéra bouffe en 3 actes de Paul Ferrier
Mise en scène: Christian Baur & Jean-Daniel Uldry
Festival Offenbach de St Saphorin, Casino d’Orbe, Villeneuve, Sion

Les Trois Baisers du Diable
De Jacques Offenbach
Mise en scène: Christian Baur

2008
Le Docteur Ox
Nouvelle de Jules Verne
Musique de Jacques Offenbach
Mise en scène: Christophe Balissat
L’Orchestre d’Yverdon-les-Bains, direction Christian Delafontaine
Théâtre Benno Besson à Yverdon-les-Bains

De la Lune à la Terre
Fantaisie musicale aliant Jules Verne et Jacques Offenbach
Pour l’inauguration de l’Espace Jules Verne à Yverdon-les-Bains

2007
Le voyage de MM. Dunanan Père & Fils
Opéra bouffe en 3 actes de Jacques Offenbach
Mise en scène: Christian Baur
Créé pour le Festival Offenbach de St-Saphorin
Reprise à Montreux, Ecublens, Blonay, Colmar, sur un bateau de la CGN, Fête de la Musique à Lausanne

La Barcarolle des rêves
Florilège de pièces de Jacques Offenbach
Avec Sophie Graf, soprano
Le Sinfonietta de Lausanne, direction Jean-Marc Grob
Création pour les 70 ans de la Loterie Romande
Lausanne

2004
La Fiancée Vendue
De Bedrich Smetana
Opéra comique en 3 actes
Le Choeur des Jeunes de Lausanne, direction Nicolas Reymond
Grande Salle de Chexbre, Salle du Motty à Ecublens